Nouveautés

Séminaire de brassage : c'est par ici que ça se brasse!

Contactez-nous si vous souhaitez passer une journée inoubliable avec vos collègues et/ou amis

lire la suite

Bienvenue sur le site du Musée National d’Art Brassicole « MNAB », le 1er Musée de la Bière du Luxembourg

La riche tradition brassicole du Luxembourg, remontant au temps des Gaulois, notamment des Trévires, représente certainement l’un des fleurons historiques les plus multifacettes de l’économie et de la culture populaire du Grand-Duché.

La quête d’un site d’exposition durable adéquat pour les précieuses collections d’objets d’art brassicole de la Confrérie Gambrinus a.s.b.l., fondée en 1986, a abouti en 1999, grâce aux liens amicaux de longue date de son président Claude Lorang avec le maître-brasseur de la Brasserie Simon, Johnny Bredimus et à l’accueil chaleureux, tant des édiles locaux, que du Syndicat d’Initiative de la Capitale du Genêt, au choix du splendide Château de Wiltz, déjà réputé pour d’autres activités à rayonnement culturel régional, dont notamment le Festival musical « open air » annuel.

L’un des Seigneurs ayant résidé dans cette demeure féodale au début du 17e siècle, le légendaire Comte Jan, y faisait d’ailleurs déjà brasser une noble cervoise très prisée de ses vassaux.

Les Écuries seigneuriales accueillirent dès lors, à la fin du XXème siècle, dans un premier stade, la phase I du <MNAB>, avec son convivial débit de bière historique, baptisé du nom de « Café Jhang Primus », un clin d’œil évident à l’ancien propriétaire de ces vénérables murs…et au mythique (et laïc) « Roi de la Bière », le charismatique Jan Primus, Duc de Brabant et Comte de Flandres.

En 2001, la phase II du MNAB fut inaugurée avec son exposition thématique permanente, traitant de 6 millénaires d’histoire passionnante de la bière dans le Monde et de la non moins vivante évolution de l’art brassicole au Luxembourg, en passant des Moines bénédictins brasseurs du Plateau d’Altmünster (Clausen) et de l’Abbaye d’Echternach, aux brasseurs artisanaux de nos jours.

Par ailleurs, ce Musée vivant fut doté dès cette date d’un authentique cœur battant, sous forme d’une « Micro-brasserie didactique et expérimentale », (fruit d’un partenariat entre la Ville de Wiltz et la traditionnelle Brasserie Simon, sise à Wiltz-bas).

Johnny Bredimus et Heng Plier y ont encadré avec un enthousiasme bénévole extraordinaire près de 300 séminaires de brassage à ce jour.

Actuellement, la Capitale brassicole des Ardennes investit dans son futur, en engageant un jeune microbrasseur, afin de pérenniser et d’animer les séances de brassage tant prisées du public, élevées déjà au statut de « culte gambrinal », dans ces enceintes muséales chaleureuses, qui dégagent régulièrement des parfums aromatiques émanant des matières premières précieuses à la base de la bière, telles que le malt (d’orge ou d’épeautre) et le houblon.

Ce dernier ingrédient fascinant, qualifié d’ « or vert », indispensable à la qualité du brassin, n’a pas cessé d’inspirer les « craftbrewers » contemporains de tous bords, dans leur soif intarissable de diversité sensorielle, gustative et olfactive, de même que les chercheurs, qui ont découvert ses vertus puissamment anti-oxydantes, donc bénéfiques à la santé, que l’érudite Hildegard von Bingen avait sans doute déjà présagées, à côté de ses qualités antiseptiques et sédatives…

En 2010, une 1ère modernisation, toujours en partenariat entre le Syndicat d’Initiative et la Confrérie Gambrinus, a permis d’inaugurer la phase III, au concept muséographique interactif, introduisant des nouveautés intéressantes au profit des visiteurs de ce véritable Temple, dédié à notre richissime culture populaire de la Bière.

A découvrir et à savourer sans modération !